Le patrimoine de THIBIVILLERS

La Commune s’étend sur 635 ha, mais le village est groupé, sans hameaux. Beaucoup de maisons ont été construites en torchis (argile et paille) remplissant les murs entre des colombages de bois. De nos jours le torchis est souvent caché par une mince couche d’enduit. D’autres, d’une époque plus récente, ont été faites d’un mélange d’argile et de silex maintenu entre des renforts de briques aux angles, autour des issues, aux cheminées ; le tout sur un soubassement de brique débordant. Quelques maisons sont entièrement en briques.

D’ailleurs en 1780, il y avait deux briqueteries à THIBIVILLERS. Ces briqueteries utilisaient le limon alluvien remanié pour la fabrication des briques.

 

Le patrimoine de la commune est constitué d’une église «l’Eglise Saint Pierre».
Située au coeur du village et entourée du cimetière, elle marque, comme les maisons, son appartenance au Pays de Thelle excepté la partie la plus ancienne, le choeur, construit au 13ème siècle sur des bases du 12ème et qui, lui, est en pierre ainsi que ses contreforts.
Comme pour de nombreuses églises de cette région, antérieures au 16ème siècle, le plus gros bâtiment, nef et croisillons, est en « cailloux », c’est à dire qu’un mortier de chaux lie des silex, les angles seuls étant en pierres de taille, rares par ici. Certaines, semble-t-il ont été retaillées dans d’anciennes pierres tombales. Son plan est cruciforme avec une nef sans bas-côtés.
L’originalité de cette église réside principalement dans son clocher, d’une forme très insolite pour notre région avec sa lanterne à petit dôme cantonnée de quatre clochetons de forme conique audessus des angles d’une tour carrée.
L’Église a été inscrite au titre des monuments historiques le 27 septembre 1972 et son cloché fut restauré par la Commune en 1974.
En 2006, une nouvelle restauration sur l’ensemble exterieur de l’Église fut réalisée.
Des travaux d’aménagement ont été effectués sur la place et à la mairie.